Pages

lundi 18 février 2013

Plus de 10.000 personnes électrisent la FIKIN : Tryphon Kin-Kiey mobilise pour la défense de Kabila !

(La Prospérité 18/02/2013)

Prise d’assaut par les cadres et militants du Parti pour l’Action, formation politique chère à Tryphon Kin-Kiey Mulumba, la grande salle de la Foire Internationale de Kinshasa était pleine à craquer hier, dimanche 17 février 2013. Plus de 10.000 personnes ont fait le déplacement. Il s’est agi de la matinée politique de rentrée du parti du crabe ; un parti sociétaire de la Majorité Présidentielle, plate-forme qui a soutenu la candidature de Joseph Kabila à la Présidentielle 2011. Les foules, véritables légions de crabes, arrivaient de toutes parts à pied ou à bord de bus apprêtés à l’occasion, ce dimanche 17 février 2013. Visiblement ému, très ému, celui qu’on appelle le ‘‘roi de Masi’’ a eu du mal à démarrer son discours. ‘‘Je remercie notre parti, le Parti pour l’Action, pour cette belle initiative et cette belle réussite en cette journée bénie par Dieu-le-Père. La base du P.A a voulu une grandiose manifestation pro-Kabila. La base du P.A a tenu toutes ses promesses. En ce jour dominical ensoleillé, que le Nom de Dieu-le-Père-Tout-Puissant soit loué’’, a-t-il déclaré d’entrée de jeu, débordant de reconnaissance envers ses camarades et, surtout, son Dieu. «Face aux défis majeurs auxquels la Nation fait face, tous ensemble derrière Kabila». Tel était le thème retenu pour la rentrée du PA. Mais, quelle en était la finalité ? Kin-Kiey Mulumba répond : ‘‘Nous sommes ici tous rassemblés pour défendre et protéger Joseph Kabila Kabange. Nous sommes ici tous rassemblés pour défendre et protéger notre vote : celui émis en faveur du Candidat n°3, Joseph Kabila Kabange. Nous sommes ici pour dire à nos sœurs et frères de l’Est - Kivu, Maniema, Katanga, province Orientale - notre solidarité fraternelle’’. Aussi, quatre messages forts en forme d’appels ont-ils été lancés à l’endroit du peuple congolais par l’Autorité Morale du Parti pour l’Action, Kin-Kiey Mulumba. Sans détours, ‘’Bakala ya Ngolo’’ a appelé la population à la vigilance accrue, à la mobilisation tous azimuts, à la protection et à la défense de la légitimité populaire et, à l’inventivité et au travail. Par ailleurs, dans son mot de circonstance, bien avant l’Autorité Morale, la Présidente nationale du P.A, Mireille Ngingi Kin-Kiey a invité la population congolaise, toutes tendances confondues, à la concorde, à la cohésion nationale et à l’appropriation des valeurs prônées par le Raïs dont la paix, la bonne gouvernance, la justice et la démocratie. Elle a également battu un rappel des troupes pour que soient mises de côté les querelles stériles, au moment où la nation fait face aux multiples et cruciaux défis politiques et diplomatiques. « Les acteurs politiques congolais ont le devoir d’accorder leurs violons en vue de mobiliser la population à la défense de la nation », a-t-elle soutenu. Saisissant cette même opportunité, elle a lancé un message vibrant à la jeunesse congolaise. A son avis, la jeunesse doit rapidement et massivement s’enrôler dans l’armée, pour défendre la patrie en danger. « Jeunes, vous êtes l’espoir de la nation. Le pays n’a que vos mains pour se défendre. Et, comme vous le savez, nous n’avons pas de patrie de rechange. Levez-vous donc, mobilisez-vous derrière le Président de la République. Enrôlez-vous massivement dans l’armée et défendez la nation », a-t-elle lâché. Grandiose manifestation pro-Kabila, grandiose réussite. Et, quand la manifestation se terminait, il convient de le signaler, le prof. Tryphon Kin-kiey Mulumba, Ministre des PT&NTIC, a dû s’extirper malignement, aidé pour cela par une vingtaine de policiers en armes et une quarantaine de policiers banalisés, pour quitter les lieux. Découvrez, dans les lignes qui suivent, les idées- forces de l’Autorité Morale du P.A, contenues dans son discours. MOT DE SEM LE MINISTRE DES PT&NTIC A LA MATINEE POLITIQUE DE RENTREE «ENSEMBLE, TOUS DERRIERE KABILA». Madame la Présidente Nationale du Parti pour l’Action, Avec tous nos respects, Monsieur le Secrétaire Général du Parti pour l’Action, Messieurs les Secrétaires Généraux Adjoints du Parti pour l’Action, Messieurs les Membres du Comité Exécutif National du Parti pour l’Action, Mmes et Mrs les Secrétaires provinciaux et fédéraux du Parti pour l’Action, Mmes et Mrs les Présidents des Associations partenaires du Parti pour l’Action, Honorables Députés Nationaux, Excellences Messieurs les Ministres et Chers Collègues, Chers Invités en vos titres et qualités tous protocoles respectés, Chers Camarades, Je remercie notre parti, le Parti pour l’Action, pour cette belle initiative et cette belle réussite en cette journée bénie par Dieu-le-Père. La base du P.A a voulu une manifestation pro-Kabila grandiose. La base du P.A a tenu toutes ses promesses. En ce jour dominical ensoleillé, que le Nom de Dieu-le-Père-Tout-Puissant soit loué. Cette manifestation a pour thème: «Face aux défis majeurs auxquels la Nation fait face, tous ensemble derrière Kabila». Je voudrais remercier le Comité organisateur, tout comme les animateurs. Nous sommes ici tous rassemblés pour défendre et protéger Joseph Kabila Kabange. Nous sommes ici tous rassemblés pour défendre et protéger notre vote: celui émis en faveur du Candidat n°3, Joseph Kabila Kabange. Nous sommes ici pour dire à nos sœurs et frères de l’Est - Kivu, Maniema, Katanga, province Orientale - notre solidarité fraternelle. Après ces trois discours, puisqu’il m’a été invité de prendre la parole, j’ai quatre messages en forme d’appels à lancer à notre peuple, à notre pays: 1. Message-Appel à la vigilance accrue. L’est du pays est infiltré. Notre solidarité doit s’exprimer en termes de vigilance accrue. Si nous étions en France ou aux Etats-Unis, dans le dispositif de sécurité destiné à prévenir les menaces et à réagir face aux actions terroristes, le niveau d’alerte Vigipirate ou DefCon serait aujourd’hui, au moins dans certaines parties du pays, le rouge renforcé. Nous sommes aujourd’hui peut-être dans une situation d’attaque majeure qui implique un «État d\'exception»; et peut-être, un état d’urgence et, pourquoi pas un état de siège. En son art. 85, la Constitution de la République stipule : «Lorsque des circonstances graves menacent, d’une manière immédiate, l’indépendance ou l’intégrité du territoire national ou qu’elles provoquent l’interruption du fonctionnement régulier des Institutions, le Président de la République proclame l’état d’urgence ou l’état de siège…». Or, c’est précisément la situation observée dans certaines parties du pays. 2. Message-Appel à la mobilisation tous azimuts. Mobilisation autour de Kabila; mobilisation autour de nos Institutions; mobilisation autour du Gouvernement de la République; mobilisation autour de nos forces armées et de sécurité. D’où l’appel au recrutement de nos jeunes à rejoindre les rangs de l’armée de la République. J’invite parents et jeunes à penser Patrie. 3. Message-Appel à la protection et à la défense de la légitimité populaire. Ce Joseph Kabila Kabange, nous l’avons voté massivement le 28 novembre 2011, au Katanga, en province Orientale, au Bandundu. Ce sont des votes massifs que Kabila a obtenus. Quel candidat aurait pu lever autant de voix dans ces provinces lourdes démographiquement, sociologiquement pro-Kabila, et qui font la décision à l’échelle nationale ? Disons-nous des vérités en face: il n’existe aucun candidat dans ce pays, lors d’un vote libre et ouvert, un homme, une voix, qui ne serait élu Président de la République sans les voix de ces trois provinces. Aux votes de ces trois provinces clé se sont ajoutés ceux du Maniema, des deux Kivu, de Kinshasa, de l’Equateur, du Bas-Congo. Qu’on nous explique par quel miracle un autre que Kabila a pu être élu dans ce pays si cadré sociologiquement et donc politiquement ? 4. Enfin, Message-Appel à l’inventivité et au travail. Regardons cette ville de Kinshasa, avons-nous jamais vu dans le passé autant de chantiers ouverts, autant de grues plantées à travers la ville? En 1850, un Français, Martin Nadaud, a dit ceci: «Quand le bâtiment va, tout va». Quand les grues tournent, c’est signe que les immeubles sortent des terres, c’est signe que l’économie tourne. C’est vrai qu’il nous faut encore un peu de patience pour que le fruit de la croissance enregistrée sous Kabila, grâce à Kabila, via son Gouvernement, rejaillisse sur chacun de nous. Mais nous n’en sommes pas loin… Jamais la modernité n’a été si proche de nous! Mettons la main à la pâte; les grandes économies au monde n’existent que grâce à des PME; les grands groupes industriels, les multinationales sont souvent des affaires familiales. Enfin, pour terminer, je souhaite évoquer ces concertations dont tout le monde parle et que nous saluons. Que dit la Constitution? A l’article 69: «Le Président de la République est le Chef de l’Etat. Il représente la Nation et il est le symbole de l’Unité nationale». «Il veille au respect de la Constitution». «Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics et des Institutions ainsi que la continuité de l’Etat». «Il est le garant de l’indépendance du territoire, de la souveraineté nationale et du respect des traités et accords internationaux». Quatre mots: Symbole, respect, arbitrage, garant. Symbole de l’Unité nationale, Respect de la Constitution, Garant de l’intégrité territoriale et de la souveraineté nationale, L’arbitre du fonctionnement régulier du pays. Kabila a prêté serment le 20 décembre 2011. Voici ce serment fait devant les plus hauts magistrats du pays, ceux de la Cour Suprême de Justice faisant fonction de Cour Constitutionnelle, et devant les Chefs coutumiers venus des 11 provinces du pays, qui lui ont remis les symboles du pouvoir: «Moi, Kabila Kabange Joseph, élu Président de la République démocratique du Congo, je jure solennellement devant Dieu et la Nation d’observer et de défendre la Constitution et les lois de la République, de maintenir son indépendance et de sauvegarder l’intégrité de son territoire, de sauvegarder l’Unité nationale, de ne me laisser guider que par l’intérêt général et le respect des droits de la personne humaine…». Kabila ne peut que tenir parole. Devant le Peuple souverain, il a le devoir de redevabilité. Me concernant personnellement, j’ai un autre devoir – un devoir spécial - vis-à-vis du Président: Membre du Bureau politique de la Majorité Présidentielle depuis que cet organe suprême de la MP est né et que je n’ai jamais quitté, j’ai été l’un des très rares, un jour dans notre banlieue de Kingakati, à avoir désigné Joseph Kabila Kabange Candidat de la Majorité Présidentielle à la Présidentielle de 2011. Nous étions une vingtaine. J’en suis fier. Alors, Madame la Présidente Nationale du Parti pour l’Action, Avec tous nos respects, Monsieur le Secrétaire Général du Parti pour l’Action, Messieurs les Secrétaires Généraux Adjoints du Parti pour l’Action, Messieurs les Membres du Comité Exécutif National du Parti pour l’Action, Mmes et Mrs les Secrétaires provinciaux et fédéraux du Parti pour l’Action, Mmes et Mrs les Présidents des Associations partenaires du Parti pour l’Action, Honorables Députés Nationaux, Excellences Messieurs les Ministres et Chers Collègues, Chers Invités en vos titres et qualités tous protocoles respectés, Chers Camarades, tous ensemble, face aux défis et face à nos démons qui nous rattrapent, tous ensemble derrière Kabila, Acclamons, défendons et protégeons notre Président. Kinshasa, dimanche 17 février 2012.

La Pros.

© Copyright La Prospérité

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre message.
Je tiens à vous rappeler que vous etes le seul responsable des propos tenu dans vos commentaires...

Recent Posts

Recent Posts

Une erreur est survenue dans ce gadget
referencement google - messenger 9 - photo en studio - Plombier Noisy le grand