Pages

mardi 5 février 2013

Bunia : l’auditorat militaire interrompt les poursuites judiciaires contre le chef milicien Cobra Matata

(Radio Okapi 05/02/2013)
L’auditorat militaire de garnison de Bunia (Province Orientale) a décidé d’interrompre les poursuites judiciaires contre le chef milicien Matata Banaloki alias « Cobra Matata » et ses hommes. Selon l’auditeur militaire de Bunia, le major Kumbu Ngoma, cette décision a été prise « pour privilégier la paix dans la province ». Le chef milicien a exprimé le 17 janvier dernier sa volonté de réintégrer les rangs de l’armée congolaise.

« On a décrété la surséance de ces poursuites pour privilégier la recherche de la paix publique et la sécurité de la population, d’autant plus que l’Etat congolais a une obligation constitutionnelle de protéger le peuple », a déclaré le major Kumbu Ngoma.
Au mois de mars 2012, un dossier d’informations judiciaires à charge de Cobra Matata et ses hommes a été ouvert à l’auditorat militaire de garnison de Bunia pour meurtres, viols et création d’un mouvement insurrectionnel.
« Ces poursuites sont suspendues au profit des négociations politiques, pour privilégier la paix et la sécurité en Ituri », a expliqué l’auditeur militaire.
« D’ailleurs, a-t-il précisé, une délégation d’officiers de l’état-major des FARDC venue de Kinshasa négocie depuis une semaine avec Cobra Matata pour tenter de le convaincre de regagner les rangs de l’armée avec sa milice ».
Au terme de ces pourparlers, le chef milicien et ses hommes devront communiquer à l’Etat-major des FARDC la date de leur regroupement pour réintégrer l’armée.
« S’il ne réintègre pas l’armée, nous allons rouvrir son dossier devant la justice et ce sera de sa faute », a indiqué le major Kumbu Ngoma.
De son côté, Cobra Matata a promis de réagir prochainement à la suspension des poursuites judiciaires à son encontre.
Répondant à l’appel que lui a lancé le lieutenant-général François Olenga, chef d’Etat-major des forces terrestres, Cobra Matata s’est récemment dit disposé à réintégrer les rangs des FARDC avec ses hommes.
«L’appel du général Olenga est conforme à notre volonté de réintégrer les FARDC. C’est d’ailleurs un de nos désidératas. Je le remercie infiniment», a confié le chef milicien.
Cobra Matata est un ancien milicien devenu colonel des FARDC avant de redevenir milicien. Il exige notamment le grade de général de brigade pour réintégrer l’armée.

radiookapi.net

© Copyright Radio Okapi

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre message.
Je tiens à vous rappeler que vous etes le seul responsable des propos tenu dans vos commentaires...

Recent Posts

Recent Posts

Une erreur est survenue dans ce gadget
referencement google - messenger 9 - photo en studio - Plombier Noisy le grand