Pages

mardi 5 février 2013

Le gouvernement continue à stabiliser le cadre macroéconomique

(Digitalcongo.net 05/02/2013)
L'assiette fiscale de l’Etat congolais sera on ne peu plus rationnelle puisque chaque stade de la filière production-consommation n'est imposé que sur la seule valeur ajoutée constituée par la TVA. Ce qui a permis de maintenir le taux d’inflation à 7,2% avec une croissance économique à une moyenne de 6%.
L’Etat congolais a mobilisé 3.613,1 milliards de Francs congolais (3,92 milliards de dollars US) de recettes en 2012, contre 2745,3 milliards de FC (2,98 milliards de dollars US) en 2011. C’est ce qu’a indiqué le Premier ministre Augustin Matata Ponyo le vendredi 1er février 2013, au cours d’une conférence presse tenu à Kinshasa. Selon le Premier ministre, cet accroissement de 32% des recettes du Trésor public est dû à la consolidation de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) ainsi qu’à une gestion rationnelle des dépenses publiques.
Par la même occasion, le Premier ministre a affirmé que la mise en place d’un guichet unique de création d’entreprises, la poursuite de la mise en place des tribunaux de commerce et le processus de mise en place du registre de commerce et de crédit mobilier ont aussi contribué à ce résultat.
Malgré une majoration de 308 milliards de Fc, a-t-il soutenu, les recettes réalisées en 2012 ont permis de garder une marge de trésorerie positive de 338,9 milliards de Fc (368 millions USD). « La croissance économique a été maintenue à une moyenne de 6% et le taux d’inflation à 7,2%. Le gouvernement a pu dégager, en 2012. Des ressources pour financer des projets à impact réel », a-t-il ajouté. Parmi ces projets, Augustin Matata Ponyo énumère le projet de réunification routière et la réhabilitation de la voire urbaine qui selon lui, a bénéficié d’une enveloppe de 40 milliards de Fc (43,5 millions USD).
Sur cette liste, il faut ajouter le financement d’un lot de deux cents bus dont le quart est déjà arrivé à Kinshasa pour un montant de 14,3 millions US, sur les 28 millions prévus. A cela s’ajoute le financement de la campagne agricole à hauteur de 22.9 millions USD ainsi que le refinancement de la Société financière de développement (SOFIDE) à hauteur de 20 millions USD.
Le Premier ministre s’est par ailleurs, engagé à poursuivre la consolidation de la stabilité du cadre macroéconomique la construction et la modernisation des infrastructures de base, ainsi que la diversification et l’intégration de l’économie nationale.

Olivier Kaforo/Le Potentiel
(DN/TH/ROL/RW/PKF)
Last edited: 05/02/2013 13:29:33

© Copyright Digitalcongo.net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre message.
Je tiens à vous rappeler que vous etes le seul responsable des propos tenu dans vos commentaires...

Recent Posts

Recent Posts

Une erreur est survenue dans ce gadget
referencement google - messenger 9 - photo en studio - Plombier Noisy le grand