Pages

jeudi 7 février 2013

Le Premier ministre congolais impute au Rwanda le marasme économique en RDC

(VOA News 07/02/2013)
En visite aux Etats-Unis, le Premier ministre de la République démocratique du Congo (RDC), a fustigé l’ingérence du Rwanda dans l’est de la RDC, lui imputant le retard économique du pays.

Dans un discours à l’institut de réflexion Wilson Center ici à Washington, Augustin Matata Ponyo a évoqué une situation « dramatique » dans l’est de la RDC, où une rébellion parrainée par Kigali « plombe les efforts de développement » de Kinshasa dans la région des Grands Lacs.
« L’utilisation des ressources, parfois à des objectifs des opérations militaires, ne nous permet pas d’avoir des progrès sur les OMD – les Objectifs du millénaire pour le développement qui, comme vous le savez, prennent en charge beaucoup d’indicateurs sociaux qui permettent de mesurer l’amélioration des conditions de vie de la population » a déclaré M. Matata Ponyo.
La guerre qui sévit à l’est du pays « est une guerre qui plombe le développement, qui plombe les efforts de la sous-région des Grands Lacs » , a-t-il ajouté.
Toujours selon le premier ministre de la RDC, l’enquête menée par les Nations Unies (ONU) sur la crise dans l’est du pays était « sérieuse », d’où l’importance que lui accorde le gouvernement de Joseph Kabila. Evoquant les viols, les massacres d’enfants ou leur recrutement forcé dans les milices, M. Matata Ponyo a également dénoncé le pillage systématique des ressources minières de son pays par des intérêts étrangers. Aujourd’hui, a-t-il fait valoir, les propres rapports économiques publiés par le Rwanda montrent que ce pays exporte davantage de coltan, de cassitérite, et autres minérais que sa production nationale.
Ces quelques indices « montrent comment est-ce qu’une rébellion, comment est-ce qu’une insécurité peuvent favoriser la croissance de certaines économies qui profitent malheureusement du soutien de la communauté internationale » a dit le Premier ministre congolais.
Rappelons que le Rwanda a rejeté les accusations de l'ONU, qualifiant d'échec la mission de la Mission de l'Organisation des Nations unies pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO) dans l’est de la RDC.
« Ce sont des rumeurs totalement fausses et dangereuses », avait déclaré dans un communiqué la ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo.


© Copyright VOA News

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre message.
Je tiens à vous rappeler que vous etes le seul responsable des propos tenu dans vos commentaires...

Une erreur est survenue dans ce gadget
Une erreur est survenue dans ce gadget
Une erreur est survenue dans ce gadget
referencement google - messenger 9 - photo en studio - Plombier Noisy le grand