Pages

lundi 7 janvier 2013

Vers le retour de la guerre à Dongo ?

(Libre antenne 07/01/2013)
Nous apprenons des sources des patriotes résistants enyele que le jeudi 3 Janvier 2013, un affrontement a eu lieu dans la localité de Dongo entre les villageois. Et, comme en 2009,les éléments de la Force Publique déployés dans cette contée ont pris fait et cause en faveur de l’une des parties .Et, comme les mêmes causes provoquant toujours les mêmes effets, les enyele ne se sont pas laissés faire, obligeant la Police à battre en retraite vers la localité de Bokonzi.Nous apprenons d’ailleurs que la Police ou l’armée, ce n’est pas bien précisé, se préparerait à lancer une contre offensive contre Dongo !Exactement comme en 2009,nous revivons le scénario d’un mauvais feuilleton écrit par « Kabila » et par ses agent locaux.
En effet, « Kabila » lance des signaux contradictoires à destination des compatriotes de l’ethnie enyele. Car, il y a peu, le gouvernement de la RDC a convaincu le HCR ainsi que le gouvernement de la République du Congo du retour de la paix et de la sécurité dans les localités de Dongo,Imese,Mokolo et avoisinantes. C’est fort de cette assurance que le HCR a réussi à obtenir des réfugiés enyele leur retour chez eux .Malheureusement, les premiers réfugiés à avoir accepté l’offre de retour ont été confrontés à une répression sans nom et des exactions quotidiennes de la part de la Police et de l’armée qui le attendait dans leurs villages. Cette situation a contraint plusieurs de ces réfugiés, surtout les jeunes, à regagner Impfondo en République du Congo.
Mais, contre toute attente, le député du coin, Songola Lutu,membre du PPRD, a fait croire à « Kabila » qu’il étai capable de convaincre ses frères à faire la paix avec lui. Mais la paix pourquoi ? La guerre se poursuivait –elle toujours à Dongo ?
Sur ces entrefaites, »Kabila » a tendu la main aux notabilités enyele qui, en retour, auraient exigé l’incorporation de leurs fils dans l’armée.
La source affirme qu’actuellement, la Gendarmerie congolaise est occupée à recenser tous les combattants enyele,aux fins d’en dresser une liste pour transmission au gouvernement de la RDC. Une fois l’opération de recensement terminée, une délégation de la RDC viendra organiser le rapatriement de ces personnes sous une coloration qui n’est pas encore déterminée, mais on imagine que le HCR et l’OIM seront associés à cette opération, puisque plusieurs combattants enyele se sont fait enregistrer au HCR, mais pas tous.
Main tendue pourquoi ?
Aucune urgence, ni opération militaire en cours mettant en difficulté les FARDC ne justifie cette démarche « Kabila » qui, sur le plan strictement militaire, découlerait d’une défaite ou d’une capitulation.
Par ailleurs, c’est la toute première fois que le « Kabila » fasse preuve d’autant de « compréhension » face à des interlocuteurs originaires de l’Ouest de la RDC.
En effet, le régime est plutôt connu pour sa cruauté vis-à-vis des ressortissants de l‘Ouest du pays. Ainsi en a t-il été le cas de :
Double massacre des adeptes de la secte BDK en janvier 2007 et en janvier 2008, suivie de la tentative de neutralisation politique et physique de son gourou, l’honorable Ne Mwanda Nsemi ;
Double affrontement meurtrier avec la garde de Jean-Pierre Bemba d’un coté, les FARDC et un contingent angolais de l’autre côté, suivi de la répression contre les ressortissants de sa province d’origine, l’Equateur en général et contre ses anciens gardes en particulier ;
Répression féroce contre les populations du secteur de Dongo d’où est partie l’insurrection des enyele .Ceux-ci ont même été pourchassés ailleurs qu’à Dongo, notamment à Mbandaka et à Kinshasa. Si bien que tout citoyen portant sur son visage une scarification traditionnelle était assimilé aux enyele, arrêté et exécuté sommairement ;
La mutation des ex-FAZ et des ex-DPP dans les zones opérationnelles du Kivu, où ils ont été systématiquement assassinés. Les plus chanceux ont pu déserter et regagner Kinshasa, s’ils ont échappé aux tentatives d’empoisonnement, méthode d’élimination des adversaires ou d’éléments gênants importés du Rwanda par banalise depuis l’arrivée de ‘AFDL au pouvoir en RDC ;
Lors du rapatriement volontaire des villageois enyele réfugiés au Congo Brazzaville, la répression rencontrée sur place dans leurs villages a été telle que la plupart sont revenus au Congo. Quelques-uns ont même participé à l’attaque de la résidence présidentielle le 27 février 2011.
Propension à tuer
Depuis son arrivée au Zaïre dans la suite de l’AFDL, « Joseph Kabila » a suffisamment démontré sa propension à tuer, voire à tuer à grande échelle .Les exemples des tueries contre les réfugiés hutus auxquelles il a pris une part active comme second du chef des opérations de l’armée rwandaises au Zaïre le démontrent suffisamment. De même, les campagnes de répression exercées contre certaines ethnies depuis son accession au pouvoir apportent des preuves suffisantes que le chef de l’Etat de la RDC n’est pas un homme de dialogue.
« Kabila » ne connaît pas le langage de négociation ou de compromis. Seul compte pour lui l’usage de la force, la force brutale et armée.
Partant de ce postulat, on en déduit facilement que sa démarche en direction des notabilités enyele ne procède que d’un seul désir :
Se venger des enyele qui ont eu le culot d’humilier les FARDC dans la province de l’Equateur en 2009 et 2010 et qui, au surplus, ont accédé à sa résidence officielle dan le but clairement proclamé de l’assassiner. Ne l’ayant pas trouvé, ils ont tué toute personne qui avait travaillé à la résidence ce 27 février, notamment près d’une compagnie des militaires de sa garde, tous des rwandais.
On pourrait néanmoins soulever des objections face à la demande des notabilités enyele, et surtout, de l’acceptation par les combattants enyele de l’offre présidentielle.
La réponse est simple : que ce soit ces notabilités, que ce soit les combattants eux-mêmes, nous avons à faire à des jeunes inexpérimentés en politique qui ne connaissent rien aux subtilités de « Joseph Kabila ». Ils ignorent que c’est une personne qui ne négocie jamais qu’en position de faiblesse mais, en revanche, qui résout généralement ses problèmes par les armes. Les exemples des personnes abattues par « Kabila » en personne, ou alors sur son ordre direct, sont suffisamment documentés par les ONG et par la MONUC/MONUSCO.
Les combats ayant pris fin depuis 2010 entre les FARDC et les enyele,il n’y a, par conséquent ,aucune raison objective pour expliquer la démarche de « Kabila ». Celui-ci profite donc de la crédulité et de l‘inexpérience des enyele pour les enrôler au sein de l’armée, aux fins de mieux les contrôler et de pouvoir les éliminer facilement. De manière à venger es frères rwandais décimés ce jour fatidique du 27 février 2011.
« Joseph Kabila » n’est pas homme à accepter de laisser vivre des hommes qui l’ont « humilié » en lui faisant fuir sa résidence, et qui, en plus ont massacré plusieurs éléments de sa garde personnelle.
Signaux contradictoires
Ainsi, tout en tendant la main aux enyeles, « Kabila » maintient à Dongo un corps expéditionnaire vindicatif, ayant reçu mission de punir les récalcitrants enyele qui avaient osé s’en prendre au roi divin « Kabila ».Des morts ont déjà été comptés dans un silence assourdissant de la MONUSCO. Mais il est vrai qua dans la guerre de Dongolaex-MONUC avait pris fait et cause pour les FARDC, devenant du coup un belligérant.
On peut, par conséquent, se demander ce que veut réellement monsieur « Kabila » à ces pauvres citoyens qui, à cause de sa rancune et de sa haine, mes a contraints à devenir des réfugiés en territoire du Congo d’en face.
Avertissement aux patriotes résistants enyeles.
Certains enyeles ont effectivement commencé à se faire recenser dans la perspective de leur futur enrôlement dans les FARDC.
Mais ce qu’ils ignorent c’est que, cet enrôlement poursuit plusieurs buts dont notamment :
- Leur fichage c’est-à-dire leur identification et leur localisation, ce qui permet à « Kabila » de les atteindre à tout moment pour les exterminer ;
- En cas d’enrôlement, ils ne suivront même pas une formation digne de ce nom, avant d’être envoyés au front face aux militaires rwandais cachés derrière le M23 pour les massacrer. Les ex-militaires de Jean-Pierre Bemba en savent un bout sur cette tactique. Heureusement pou eux qu’ils sont des militaires aguerris ;
- « Kabila » n’étant pas un pied tendre, il va les exterminer jusqu'au dernier. Car,ce crétin, inculte, arrivé chez nous en misuni ya Bata et en bottes de jardinier, se comporte comme s’il était sorti des cuisses de Jupiter donc intouchable. Il massacre tout ce qui lui tient tête.
Le GRARC lance donc cet avertissement aux patriotes résistants enyele : vous n’avez pas le droit daller vous livrer gratuitement au rwandais qui se cache sous le pseudonyme de « Joseph Kabila ».Il ne vous pardonne pas de l’avoir humilié tant à Dongo qu’à Kinshasa, dans sa propre résidence officielle. Il ne l‘oubliera jamais jusqu’à sa mort car, pour « Kabila » comme pour tout tutsi, rancunier dans le sang, l’ennemi doit mourir. Absolument. A ce titre, vous êtes des cibles de choix pour « Kabila ».Ne vous laissez pas enrôler dans les FARDC.
« Kabila » s’imagine que les ex-FAZ ont vieilli, et que seuls les patriotes résistants enyele sont encore capables de le frapper n’importe où, comme ils l’ont fait ce 27 février 2011.Voilà ce qui le motive réellement à chercher à vous amadouer pour pouvoir vous éliminer facilement. Retenez qu’un tutsi n’a pas horreur du sang humain. Surtout celui des enyele.
A l’honorable député Songola Lutu,
Pour votre ventre, vous n’avez pas hésité à monter une opération qui vous rapporte de l’argent, beaucoup d’argent, peu vous importe le sort qui attend vos petits frères. Mais sachez que « Kabila » ne parviendra jamais à exterminer les patriotes résistants enyeles jusqu’au dernier.il en rester toujours un et, avec l’appui des patriotes résistants des autres provinces, nous vous ferons la peau. Plus tôt que vous ne pouvez vous y attendre, honorable .Je vous conseillerais de rédiger votre testament. Déjà, sinon ce sera trop tard.

Thomas MBEMBELE
Président du GRARC
© Copyright Libre antenne


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre message.
Je tiens à vous rappeler que vous etes le seul responsable des propos tenu dans vos commentaires...

Recent Posts

Recent Posts

Une erreur est survenue dans ce gadget
referencement google - messenger 9 - photo en studio - Plombier Noisy le grand