Pages

mardi 18 décembre 2012

Kabila parle enfin !

(Jambonews.net 18/12/2012) A l’occasion du discours à la nation, le chef de l’Etat rd-congolais, Joseph Kabila Kabange s’est enfin exprimé quant à la situation sécuritaire qui prévaut à l’Est de la République démocratique du Congo. Samedi 15 décembre 2012 à Kinshasa devant le Congrès (Assemblée nationale et Sénat réunis), Joseph Kabila n’a pas pu esquiver la question de la guerre au Congo. Se montrant plus convaincant que d’habitude, Joseph Kabila a annoncé sa priorité pour les tous prochains jours : « la défense nationale » et « la cohésion sociale ».

Joseph Kabila
Force est de le constater, ce fut pour la première fois depuis le début de la guerre en mars dernier que Joseph Kabila désigne ouvertement dans son discours le Rwanda comme un allié du mouvement rebelle M23 (Mouvement de 23 mars). Certes on l’a beaucoup entendu mais c’était par l’intermédiaire du Ministre des Médias et de la Communication, Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais.
Quant à la restauration de l’autorité de l’Etat et de l’intégrité territoriale, Joseph Kabila a estimé qu’il faut privilégier la défense nationale au-delà de toutes les actions pour le développement. Ainsi pour sauvegarder l’intérêt de la patrie, Joseph Kabila a lancé un appel à la jeunesse congolaise à s’enrôler massivement dans les forces de défense. Mais tout cela doit passer par la réforme de l’armée congolaise pour la rendre républicaine et surtout efficace, a-t-il insisté.
Par ailleurs, le chef de l’Etat congolais s’est montré plus ouvert à la cohésion nationale. « Il est temps d’oublier nos divergences. Cette cohésion ne peut souffrir d’aucune conditionnalité, elle s’impose à tous » a affirmé Joseph Kabila.
Soulignons toutefois que certains observateurs avisés critiquent fortemmentce discours de Kabila à la nation du 15 décembre 2012. A en croire l’opposant, Diomi Ndongala qui dans un posting sur sa page Facebook a qualifié cette allocution de Kabila de surréalisme. D’autres observateurs estiment également que les déclarations du Président congolais sont une véritable « bombe à distraction massive ». Celles-ci n’ont, selon eux, qu’un seul but : « distraire l’opinion congolaise afin de la détourner de l’attention de ce qui se passe à l’Est du pays« .

Mati Mathy
Jambonews.net


© Copyright Jambonews.net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre message.
Je tiens à vous rappeler que vous etes le seul responsable des propos tenu dans vos commentaires...

Recent Posts

Recent Posts

Une erreur est survenue dans ce gadget
referencement google - messenger 9 - photo en studio - Plombier Noisy le grand