Pages

dimanche 24 mars 2013

RDC: 245 Maï-Maï Kata Katanga se rendent à Lubumbashi

Près de 250 combattants d'un groupe armé local Maï-Maï qui avaient trouvé samedi refuge dans les locaux des Nations Unies à Lubumbashi, le chef-lieu de la province du Katanga (sud-est de la République démocratique du Congo) se sont rendus, a annoncé dimanche la Mission de l'ONU en RDC (Monusco), qui a chiffré à "environ 35" le nombre de morts enregistrés lors de l'attaque de la ville.

"La Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation en République démocratique du Congo (Monusco) se félicite de la reddition pacifique des 245 combattants Maï-Maï (du groupe) Kata Katanga qui s'étaient réfugiés à l'intérieur du camp de la Monusco (...) après avoir marché sur la ville plus tôt dans la journée", a annoncé l'ONU dans un communiqué reçu à Bruxelles.
Les rebelles devraient bientôt être remis au gouvernement, à l'issue de négociations menées sous l'égide de la Monusco, entre le gouverneur du Katanga Moïse Katumbi, les autorités militaires et provinciales et les Maï-Maï, ajoute le texte.
Selon la Monusco, 54 blessés ont été recensés, dont quinze "gravement atteints" parmi les rebelles qui s'étaient réfugiés dans ses installations. Tous les combattants blessés ont été transférés à l'hôpital de la ville pour recevoir des soins médicaux, ajoute la Mission onusienne, assurant qu'aucun membre du personnel des Nations Unies n'a été blessé.
Selon des ONG citées par la Monusco, environ 35 personnes ont perdu la vie dans l'attaque de la ville.

Belga
rtbf.be

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre message.
Je tiens à vous rappeler que vous etes le seul responsable des propos tenu dans vos commentaires...

Recent Posts

Recent Posts

Une erreur est survenue dans ce gadget
referencement google - messenger 9 - photo en studio - Plombier Noisy le grand