Pages

dimanche 10 mars 2013

Dialogue National- FAC/Opposition : Joseph Kabila invité au respect de sa promesse !

(La Prospérité 09/03/2013)
Elles n’ont pas dormi sur leurs lauriers, les Forces Acquises au changement (FAC). Elles ont, en effet, rappelé au Chef de l’Etat la promesse faite devant les parlementaires réunis en Congrès, au sujet de concertations nationales. « Le dialogue National, doit avoir et aura bel et bien lieu », ont fait savoir les FAC/Opposition, le vendredi 8 mars dernier. Ce, par l’entremise de son Modérateur, Jean-Pierre Lisanga Bonganga. C’était au cours d’un point de presse hebdomadaire que cette plate-forme politique a l’habitude de tenir. Dans leur adresse, les FAC/Opposition rappellent les promesses de Joseph Kabila, toutes les fois qu’il s’est tenu devant les tribunes nationales. S’appuyant d’une part, sur le mémorandum de la CENCO sur le dialogue national qui, selon l’Episcopat catholique, est une voie royale et pacifique de sortie de la crise. Car, il constitue un système de démocratie. D’autre part, sur la promesse du Secrétaire Général des Nations-Unies, sur la nomination d’un Envoyé Spécial appelé à faciliter un dialogue national politique, transparent et inclusif, cette plate-forme a aussi indiqué que le dialogue est le seul moyen, pour sauver la République Démocratique du Congo et préserver son intégralité territoriale. Lisez, ci-dessous, la déclaration des Fac/Opposition. Opposition politique congolaise Forces acquises au Changement/opposition « FAC/OPPOSITION » Point de presse du vendredi 08 mars 2013 Mesdames et messieurs de la presse, L’opinion se souviendra qu’en date du 15 Décembre 2012, devant les deux chambres du Parlement réunis en Congrès, le Président Kabila a annoncé pour bientôt l’organisation des Concertations Nationales en vue de renforcer la cohésion nationale. De même, le 31 Décembre 2012, dans son Message de vœux à la Nation, le Président Kabila déclara la tenue incessamment desdites Concertations. Trois mois après, scrutant les faits et gestes du Président Kabila et de ses collaborateurs, les Forces Acquises au Changement, FAC/Opposition en sigle, constatent qu’au-delà du non respect répété de la parole donnée qui les caractérise, cet engagement pris ne constituait en réalité qu’un coup d’envoi d’une vaste distraction nationale, préjudiciable hélas ! Au devenir de notre pays. Non et absolument non, n’en déplaisent aux prophètes de malheurs et aux propagandistes de mauvais goût, pour les FAC/Opposition, le Dialogue National, unique voie de sortie de crise pour la RD.CONGO, doit avoir et aura bel et bien lieu. Mesdames et messieurs de la presse, Les FAC/Opposition sont d’autant confortées dans leur position en ce qu’elles sont rejointes par l’Episcopat catholique congolais ainsi que par le Secrétaire Général des Nations-Unies. En effet, pour l’Episcopat catholique, « le dialogue constitue une voie royale et pacifique de sortie de crise. Il est un élément constitutif de tout système démocratique ». (cfr Mémorandum du 22 Février 2013 du Comité Permanent de la CENCO adressé au Président de la République). Quant au Secrétaire Général des Nations-Unies, il s’engage à nommer dans les meilleurs délais son Envoyé Spécial pour la région des Grands Lacs qui a entre autres pour mission, de « promouvoir et de faciliter en RD Congo un dialogue politique transparent et inclusif ». (cfr Rapport spécial du 27 Février 2013 du Secrétaire Général des Nations-Unies sur la RD Congo et la Région des Grands Lacs). Mesdames et messieurs de la presse, Pour les FAC/Opposition, le dialogue, seul gage du consensus politique national, constitue la garantie de l’application par la RD Congo de l’Accord-cadre signé à Addis-Abeba le 24 Février 2013. Aussi, les FAC/Opposition réitèrent-elles leur appel au Secrétaire Général des Nations-Unies pour la nomination urgente de son Envoyé Spécial quant à ce. En outre, les Forces Acquises au Changement/Opposition demandent au Conseil de Sécurité des Nations-Unies de prendre rapidement les résolutions appropriées pour la mise en œuvre de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba. Mesdames et messieurs de la presse, En marge du retour au pays du Président Etienne Tshisekedi wa Mulumba, ce dimanche 10 mars 2013 et au regard du point de presse tenu à cet effet le 06 mars 2013 par le Secrétaire Général de l’UDPS, les FAC/Opposition invitent tous ses combattantes et combattants à se mobiliser massivement pour accueillir le Président Tshisekedi et à prendre part à toutes les manifestations prévues à cette occasion. Merci pour votre attention. Pour les Forces Acquises au Changement/Opposition Le Modérateur, Jean Pierre LISANGA BONGANGA Le Rapporteur Adjoint, Oscar LUGENDO LULA

La Pros.

© Copyright La Prospérité

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre message.
Je tiens à vous rappeler que vous etes le seul responsable des propos tenu dans vos commentaires...

Recent Posts

Recent Posts

Une erreur est survenue dans ce gadget
referencement google - messenger 9 - photo en studio - Plombier Noisy le grand